Laudamotion (OE)
Compagnie

 

Laudamotion en bref

La compagnie low-cost Laudamotion a été créée à la suite de la cessation d'activité des compagnies Air Berlin et Nikki. Elle a été fondée par Niki Lauda qui a racheté la compagnie Nikki qui a fait faillite et a créé une nouvelle compagnie Laudamotion. Elle est basée à l’aéroport de Vienne-Schwechat et a ouvert en juin 2018 une nouvelle base à l'aéroport Berlin Tegel. Elle dispose d'une flotte de 18 appareils dont certains volent sous les couleurs d'Eurowings. Laudamotion opère essentiellement depuis son hub de Vienne des vols à destination de l'Autriche, de la Suisse et de l'Allemagne. Depuis sa base berlinoise, la compagnie low-cost propose 37 destinations vers des pays méditerranéens comme l'Espagne (Barcelone, Ténériffe, Malaga, Lanzarote, Palma de Majorque, Fuerteventura, Ibiza), la Grèce (Corfou, Rhodes, Héraklion, Rhodes, Kos), le Portugal (Faro), l'Italie (Brindisi, Milan-Malpensa) ou encore la Croatie (Rijeka, Pula). Elle a conclu un partenariat avec Ryanair en 2018 afin de développer son réseau entre le Royaume Uni et l'Autriche. En 2019, Laudamotion a été entièrement reprise par Ryanair et développera dans le futur plus de vols entre l'Autriche et l'Irlande. Elle propose aujourd'hui 49 destinations dans 18 pays.

Tableau des promos

  • Cette semaine
  • J+7
  • J+15
  • J+30
Aucune offre promotionnelle n'est disponible pour cet aéroport
ou ces critères de recherche.
  • Aller + Retour
  • Aller Simple
  • Multi destinations
 
 
-+
-+
-+
calendar
calendar
Vol
Vols + Hôtels
Hôtels
Aller + Retour
Aller Simple
Multi destinations

actualités Laudamotion

Laudamotion reprise par Ryanair

La compagnie autrichienne Laudamotion vient de se faire racheter par Ryanair. En effet, la compagnie low-cost a acquis 100% du capital de Laudamotion. Cette dernière devient donc automatique une filiale du groupe Ryanair Holdings. Par quoi se matérialise cette acquisition ? C’est simple, une hausse de la flotte de la compagnie autrichienne est prévue d’ici la fin de l’année (19 à 25 avions), puis en 2020 (+30 avions) afin de transporter toujours plus de passagers. Publié le 08/02/2019.