Le secteur aérien, qui représente 2% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, se mobilise aujourd'hui pour une aviation plus durable. On parle de décarbonation du secteur aérien, qui repose actuellement sur les énergies fossiles. C’est d’ailleurs l’objectif que se sont fixées l’Europe et l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) en visant la neutralité carbone du secteur aérien d’ici 2050. L’innovation et le progrès technologique (R&D) sont les principaux axes de développement pour une aviation décarbonée. Néanmoins, il existe d’autres leviers d’action, tout aussi efficaces, qu’ont commencé à mettre en place les compagnies aériennes et les aéroports. L’Eco-critère Aéroports Voyages a été développé dans cette logique. Son objectif est d’aider l’internaute à faire un choix de voyage éclairé, grâce à un outil évaluant les actions écologiques concrètes déployées par les acteurs du secteur aérien. 

L’Eco-critère Aéroports Voyages : engagé et transparent

Valoriser et encourager les initiatives des compagnies aériennes et des aéroports

Un Eco-critère objectif, basé sur les ambitions et les directives européennes

Permettre de faire un choix de voyage éclairé 

Eco-critère Compagnie

Structure Eco-critère Compagnie
Valeur
Age moyen de la flotte
11 ans
Avions à faible consommation au sein de la flotte
Investissement dans une aviation plus durable
Programme de compensation carbone
Opérations aériennes optimisées
Mise en place d’éco-programmes

Différentes stratégies Bas-carbone déployées par les compagnies

Les compagnies aériennes ont la possibilité d'agir pour réduire leurs émissions de co2. Dans cette logique, Aéroports Voyages a cartographié les leviers d’actions qui leur sont propres tels que l'achat de nouveaux appareils pour rajeunir l'âge moyen de leur flotte, mais aussi le renouvellement de cette dernière avec l'acquisition d'avions à faibles émissions. Les compagnies aériennes peuvent également mettre en place des programmes de Recherche & Développement (ou Investissement dans une aviation plus durable) et de compensation carbone des émissions de co2. Le développement d'avions électriques ou à hydrogène semble prometteur pour contribuer à la décarbonation du secteur aérien. La recherche sur les carburants d'aviation durables, ou SAF, permet effectivement de diminuer les rejets dans l'atmosphère générés par la combustion de kérosène. La gestion des opérations aériennes, telle que l'éco-roulage, est un autre levier pour optimiser la consommation de carburant. Enfin, les compagnies aériennes peuvent mettre en place des éco-programmes. Ces actions engagées, comme le recyclage des déchets à bord, représentent une démarche intéressante pour l'environnement, en parallèle des actions pour la réduction directe de l'empreinte carbone du secteur aérien.

Le progrès technologique pour réduire les émissions carbone à la source

L’Eco-critère Compagnie se concentre sur l’émission à la source de gaz à effet de serre et valorise les leviers d’action qui contribuent efficacement à réduire les émissions de co2 et leur impact. La pondération de l'Eco-critère Compagnie valorise avant tout l'âge moyen de la flotte, la présence d'avions propres au sein de la flotte et la R&D (ou Investissement dans une aviation plus durable). La compensation carbone et la gestion des opérations aériennes demeurent des leviers d'action complémentaires. Enfin, les éco-programmes ne suffisent pas à faire d’une compagnie aérienne un acteur qui contribue activement à la décarbonation du secteur aérien. C’est un bon début, mais cela reste insuffisant. L'Eco-critère Compagnie leur accorde donc moins de valeur.

Eco-critère Route

Structure Eco-critère Route
Valeur
Durée moyenne de vol de la route
Supérieure ou égale à 5 heures
Airport Carbon Accreditation aéroport Départ
niveau 3
Airport Carbon Accreditation aéroport Arrivée
niveau 3
Route compensée

Les aéroports, parties prenantes d'une aviation durable

Une route aérienne est un itinéraire reliant deux aéroports, de départ et d’arrivée, exploité par une ou plusieurs compagnies aériennes. L’Eco-critère Route Aérienne mesure la performance énergétique d’une route en évaluant la durée moyenne des vols, les mesures écologiques prises par les aéroports d’arrivée et de départ, et les paramètres propres à la performance des compagnies. A noter parmi les éléments pris en compte : la compensation des routes aériennes sur le territoire national français ; le label « Airport Carbon Accreditation » pour les aéroports, qui certifie leur politique de gestion carbone avec une accréditation à 6 niveaux ; les autres éco-programmes à l’initiative de l’aéroport (la gestion de l’eau ou la revalorisation des déchets).         

Le label ACA, accélérateur de l'engagement des aéroports

Aéroports Voyages réaffirme sa volonté d’élaborer un Eco-critère objectif et transparent, conforme aux directives européennes et internationales. Ainsi, pour l'Eco-critère  Route Aérienne, la durée moyenne de vol de la route a la plus haute pondération puisqu'elle détermine directement le niveau d'émissions de co2. L'Airport Carbon Accreditation (ACA), en tant que programme reconnu et fiable de gouvernance environnementale, arrive en seconde position. A l’échelle internationale, la compensation des routes aériennes est pour le moment peu développée. Etant donné qu’à ce jour, elle ne s’applique qu’aux routes du territoire national français, la pondération de cet indicateur est pour le moment limitée. En effet, Aéroports Voyages souhaite valoriser les initiatives environnementales concrètes au lieu de pénaliser l'inaction.  

Eco-critère Vol

Structure Eco-critère Vol
Valeur
Vol direct
Durée du vol
Supérieure ou égale à 5 heures
Avion à faible consommation
Utilisation de SAF pour le vol
Durée moyenne de vol de la route
Supérieure ou égale à 5 heures
Airport Carbon Accreditation aéroport Départ
niveau 3
Airport Carbon Accreditation aéroport Arrivée
niveau 3
Route compensée
Age moyen de la flotte
11 ans
Avions à faible consommation au sein de la flotte
Investissement dans une aviation plus durable
Programme de compensation carbone
Opérations aériennes optimisées
Mise en place d’éco-programmes

La performance énergétique d'un vol joue un rôle clé

L'Eco-critère Vol évalue la performance énergétique d’un vol donné. Il inclut la notion de vol direct ou indirect, la durée de vol, le type d'appareil exploité pour le vol (les avions de nouvelle génération consomment moins), et enfin l'utilisation ou non de SAF. Là encore, l'accent est mis sur l'émission à la source des gaz à effet de serre, ainsi que sur les leviers d'actions concrets qui peuvent les réduire efficacement. L'Eco-critère Vol, le plus complet, prend en compte des variables de l'Eco-critère Route et de l'Eco-critère Compagnie. 

Les avions à faibles émissions, seule solution viable à ce jour

Dans sa pondération, l’Eco-critère Vol estime que le fait qu'un vol soit direct ou indirect, sa durée, ainsi que le type d'appareil exploité pour chaque vol, sont les indicateurs les plus à même d'influencer l'impact carbone d'un vol sur une même route. En effet, un vol avec correspondances est bien plus émetteur de co2 qu'un vol direct. De même, un avion performant énergétiquement consomme moins d'énergie qu'un avion d'ancienne génération. Compte tenu du développement limité des carburants alternatifs et de la législation en vigueur pas assez incitative, l'utilisation des SAF est l'indicateur le moins important de l’Eco-critère Vol pour le moment. Aéroports Voyages a à cœur de développer des Eco-critères résilients et évolutifs. La pondération des SAF dans un vol, augmentera vraisemblablement à l'avenir, lorsqu'ils seront utilisés de manière plus signifcative. 

ECO-NEWS

recyclage

TotalEnergies et SINOPEC s'allient pour une production de carburant d'aviation durable

TotalEnergies et SINOPEC s'associent pour lancer une unité de production de carburant d'aviation durable en Chine, capable de produire 230 000 tonnes par an.

TotalEnergies et China Petroleum and Chemical Corporation (SINOPEC) se sont associés pour créer une unité de production de carburant d’aviation durable (CAD) au sein d’une raffinerie SINOPEC en Chine. Cette installation de pointe sera capable de produire annuellement 230 000 tonnes de CAD à partir de déchets issus de l’économie circulaire, tels que les huiles de cuisson usagées et les graisses animales. SINOPEC mettra en œuvre sa technologie exclusive de production de CAD, tandis que TotalEnergies apportera son expertise technique et opérationnelle, ainsi que ses compétences en distribution. Ce partenariat stratégique s’inscrit dans les ambitions communes des deux groupes de promouvoir des solutions bas carbone et de répondre à la demande du secteur aérien pour décarboner son industrie.

Réduire
avion en vol

Airbus : Vers un Écosystème pour les avions à hydrogène

Airbus avance sur le projet GOLIAT pour développer l’infrastructure nécessaire aux avions à hydrogène. Un financement de 11M€ soutient cette initiative, rassemblant universités, startups et industriels.

Lire la suite
recyclage

Quatre aéroports finlandais obtiennent l’accréditation niveau 5 du programme Airport Carbon Accreditation

Finavia, organisme public gestionnaire de plus de 20 aéroports finlandais, célèbre l’obtention de l’accréditation niveau 5 du programme Airport Carbon Accreditation, pour 4 de ses aéroports : Ivalo, Kittilä, Kuusamo et Rovaniemi.

Lire la suite
eco responsable

Croatia Airline teste les carburants d’aviation durables

Dans le cadre du programme ReFuelEU Aviation, l’Union Européenne prévoit le renforcement du taux d’incorporation de carburants d’aviation durables pour les compagnies aériennes. Croatia Airlines a ainsi effectué pour la première fois des vols internationaux utilisant du SAF.

Lire la suite
environnement 2

Oneworld rejoint CO2 Connect

L'Association du Transport Aérien International (IATA) et l'alliance Oneworld ont récemment annoncé une collaboration visant à renforcer les efforts dans le domaine de la comptabilité des émissions de CO2. Cela implique l'engagement de 13 compagnies aériennes, membres de Oneworld, à partager des données opérationnelles avec le calculateur d'émissions CO2 Connect de l'IATA.

Lire la suite
protection environnement

Dix aéroports pionniers obtiennent la certification de niveau 5 du programme Airport Carbon Accreditation

Lors de la 28ème Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, l'ACI a annoncé le lancement du niveau 5 de son programme mondial Airport Carbon Accreditation. Elle marque une avancée significative dans son engagement de neutralité carbone d'ici 2050.

Lire la suite
eco responsable

Un nouveau pas pour l'utilisation du SAF

La compagnie américaine low cost, Southwest Airlines a conclu un partenariat avec USA BioEnergy sur 20 ans concernant l’utilisation de biocarburant (SAF) dès 2028 pour sa flotte.

Lire la suite
actions eco responsables

Les Eurodéputés se sont accordés sur un quota de carburant durable

Les Eurodéputés ont récemment instauré un quota de carburants spécifique à l’aviation. Cette initiative témoigne d’un progrès significatif en matière de carburants durables et représente une étape importante dans la décarbonation de l’industrie aérienne.

Lire la suite

Ils soutiennent une aviation plus durable

Singapore Airlines pionnière dans l’utilisation de carburants d’aviation durables

La compagnie pétrolière finlandaise Neste a achevé la construction de la plus grande usine de production de carburants d’aviation durables (SAF) au monde, située sur l’aéroport de Singapour-Changi. Singapore Airlines sera le tout premier client de cette installation.

Singapour impose l’utilisation du SAF d’ici 2026

Collaboration entre Ryanair et Eni pour une mission durable

Brussels Airport encourage l’utilisation des carburants durables

United Airlines et la NASA testent les avantages du SAF

Air France abandonne la compensation carbone

Décollage des biocarburants à l’aéroport Nice Côte d’Azur

L’aéroport Pau Pyrénées engagé dans une démarche éco-responsable

L’aéroport Caen Carpiquet, un puit de biodiversité

Easyjet mise sur l’innovation technologique pour réduire ses émissions